dimanche 27 mars 2011

Ma première lettre d'Australie! A cover from Tasmania!


 Merci à Juris pour m'avoir envoyé ma toute première lettre d'Australie, plus précisément de l'île de Tasmanie. Appelée d'abord Terre de Van Diemen (du nom d'un gouverneur général des Indes Orientales Néerlandaises) jusqu'en 1856, la Tasmanie est une île située au sud-est du continent australien. Elle est également un des six états de l'Australie.

 Thanks to Juris, I received in February 2011 this superb cover from the small tomn of Evandale in the island of Tasmania, Australia.

 Le timbre destiné au envoi internationaux en haut à droite nous montre un animal ô combien emblématique de l'Australie : le koala (Phascolarctos cinereus). Ce petit mammifère marsupial friand de feuilles d'eucalyptus est présent sur les zones côtières du sud-est australien. Il est par contre absent de la Tasmanie au climat plus froid où l'animal symbolique de l'île est le diable de Tasmanie (Sarcophilus harrisii), popularisé dans les dessins animés par le personnage de Taz.

 The very cute koala can be seen on the stamp at the upper right corner. This little herbivorous marsupial native to Australia lives almost entirely on eucalypt leaves.



 C'est un animal beaucoup moins pacifique qui nous est montré sur le timbre central. Le crocodile marin (Crocodylus porosus) que l'on rencontre sur les côtes nord de l'Australie est en effet la plus grande espèce de crocodile actuel et le plus lourd reptile puisqu'il peut mesurer jusqu'à 7 mètres et peser jusqu'à une tonne! Il est tout à fait capable de s'attaquer à l'homme et si les accidents mortels restent rares en Australie (il y a toutefois un ou deux décès par an), ils sont plus fréquents dans d'autres pays.

 On the stamp in the middle, you can watch the saltwater crocodile, the largest of all reptiles. This very impressive animal living in the coastal zones of northern Australia can be dangerous for human beings : there are approximately one to two fatal attacks reported per year in the country!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire