jeudi 8 mars 2012

Des poissons cambodgiens! Cambodian fish!



 De nouveau, merci à Juris pour m'avoir envoyé ma première lettre provenant cette fois-ci du Cambodge. Postée depuis Phnom Penh, la capitale de ce pays du Sud-Est d'un peu plus de 15 millions d'habitants communément appelés les khmers, cette enveloppe est affranchie notamment de quatre timbres présentant des poissons de cette région tropicale.

 Thank you Juris for this Cambodian cover! Four stamps from a complete set of six (date of issue 1999) depicting tropical fish are shown on this letter.



 Le timbre à 200 riels, en haut à gauche (le riel est la monnaie du Cambodge, actuellement, il faut à peu près 7000 riels pour obtenir un euro) nous montre deux barbus de Sumatra (Capoeta tetrazona ou plus souvent Puntius tetrazona), petits poissons cyprinidés très courants en Asie du Sud-Est dont le dynamisme fait le bonheur des aquariophiles européens.
 The 200 riels stamp (the riel is the currency of Cambodia) depicts two tiger barbs or Sumatra barbs (Puntius tetrazona) a very popular fish in the aquarium trade.
 Le labéo bicolore (Epalzeorhynchos frenatus) que l'on trouve sur le timbre à 500 riels est également très fréquent dans nos aquariums.
 The rainbow shark (Epalzeorhynchos frenatus) with its black and greenish body and its red fins is also a popular freshwater community-tank aquarium fish of the Cyprinidae family.
 Eutroplus maculatus, poisson de la famille de cichlidés que l'on trouve en eau douce mais également dans les estuaires d'eau saumâtre est moins connu chez nous.
 The Orange chromide (Eutroplus maculatus) is a species of fish to freshwater and brackish streams depicts on the 1,000 riels stamp.
Enfin, Betta imbellis, présent sur le timbre à 1500 riels est très proche du poisson-combattant (Betta splendens), une des stars de nos aquarium, mais lui n'est pas belliqueux!
 The Peaceful betta, Betta imbelis (1,500 riels stamp) unlike other species of the genius Betta that we call fighting fish does not fight!
 il faut noter que ces quatre timbres sont issus d'une série complète de six émise en 1999.



 On trouve également sur cet envoi un timbre à 400 riels consacré à l'éléphant d'Asie (Elephas maximus). A noter que désormais, les mentions sur ce timbre de 2006 sont en anglais : Kingdom of Cambodia à la place de Royaume du Cambodge. Sont-ce les témoins d'un recul irréversible du français?



 Enfin, un timbre noir et rose à 300 riels, issu d'une série de 7 valeurs consacrée aux temples cambodgiens nous montre le temple de Thonmanom  à Angkor.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire